Découvrez-nous

Notre Histoire

Photo histoire Calderys - Allemagne

Né en 2005 de la fusion entre Plibrico International et Lafarge Refractories, Calderys jouit d'une expertise de plus de 100 ans apportée par l'association de ces deux géants de l'industrie réfractaire.

Cliquez sur la frise chronologique ou sur les flèches ci-dessous pour parcourir l'évolution de Calderys :

1900 - 1910

Débuts de Calderys

Les débuts

1908

Lafarge invente et brevète le ciment fondu qui possède des qualités qui permettent de nombreuses applications en milieu réfractaire

1914

Aux États-Unis, William A.L. Shaefer développe le premier réfractaire monolithique et crée la Pliable Firebrick Company, également nommée Plibrico.

1920 - 1960

Premiers pas de Calderys

Développement en Europe

1931

Plibrico est enregistrée à Londres. C’est le début de l’aventure européenne.

1937

Plibrico lance Scandinavia AB en Suède.

1938

Lafarge crée une filliale entièrement consacrée aux matériaux réfractaires, qui se nomme par la suite Sécar (Société d’étude et de conseil pour appareillage réfractaire).

1952

Plibrico Pays-Bas voit le jour.

 

1955

Plibrico crée une usine de production à Neuwied, en Allemagne

1958

Plibrico fait ses débuts en Autriche en créant une filliale qui s'appelera plus tard Plibrico GmbH.

 

1970 - 1990

Développement international

Le développement international commence

1970

 Poursuivant son expansion sur le marché des réfractaires, Lafarge prend une participation chez deux concurrents, Prost et Schlumberger, à travers l’acquisition de sa filiale CEC (1970). Sous son contrôle, les deux sociétés s’agrandissent et sont réorganisées.

1980

 “Lafarge Réfractaires”  naît en France.

1990 - 1992

En Asie, Lafarge Réfractaires lance son premier site de production à Taiwan.

 

1996

Plibrico International rejoint Imerys

1997

Lafarge Refractories fait l'acquisition de Svenska Höganas AB et ouvre des bureaux en Scandinavie et au Japon.

 

1998

Plibrico International acquiert auprès de la famille Valle une usine de réfractaire en Afrique du Sud

 

Années 2000

Fondation de Calderys

Calderys voit le jour ! 

2001

Lafarge Refractories fait l'acquistion de Hanlon Refractory en Australie.

2005

Plibrico International & Lafarge Refractories fusionnent sous Imerys, Calderys voit le jour!

2007

Calderys fait l'acquisition de ACE Refractories, le leader indien des monolithiques réfractaires.

2008

Calderys ouvre sa première usine en Chine à Zhangjiagang

L'entreprise fait aussi l'acquisition de Svenska Silikaverken AB, une entreprise de monolithiques qui opère en Suède, Norvège et Finlande.

 

Années 2010

Calderys accélère sa croissance internationale

Accélération de la croissance internationale

2013

L'expansion en Asie continue: Calderys crée une joint-venture avec PT Indoporlen en Indonésie et fait l'acquisition de Tokai Ceramics au Japon. 

2014

Calderys fait l'acquisition de l'entreprise finlandaise Termorak, et améliore son offre de projets pour la Pétrochimie et l'Energie (Chaudières et Incinérateurs).

2016

Calderys renforce sa présence aux Etats-Unis avec l'acquisition de SPAR Inc., un fabricant de monolithique d'Alabama.

Calderys continue également ses investissements sur le marché scandinave en ouvrant son premier bureau en Norvège et en faisant l'acquisition de Fagersta Eldfasta AB, une entreprise d'installation réfractaire basée à Höganäs en Suède. 

2017

Calderys fait l'acquistion de N.G. Johnson Northern en Grande-Bretagne et de SetLinings en Allemagne. Toutes deux sont spécialisées dans le design réfractaire, l'installation et le génie industriel.

2018

Calderys fait son entrée au Brésil.